• 27 août 2015 circulaire ULIS ( école, collège, lycée) au BO

    Ben voilà, on y est....On l'attendait depuis la circulaire de rentrée où on nous avait annoncé que les CLIS devenaient des ULIS école.

     

    27 août 2015 circulaire ULIS ( école, collège, lycée) au BO

    Elle est paru au BO de ce matin....

    Alors que dit -elle ? Voici mon résumé

    - les circulaires CLIS (2009) et ULIS (2010) sont abrogées

    - à partir du 1er sept 2015 les CLIS deviennent ULIS-école

    - Les ULIS sont des dispositifs ouverts

    - une circulaire particulière cependant pour les ULIS pro

    - Différentes publics sont concernés par les ULIS, cependant il est déconseillé de regrouper les m^mes troubles au sein d'une même ULIS : "La constitution du groupe d'élèves d'une Ulis ne doit pas viser une homogénéité absolue des élèves, mais une compatibilité de leurs besoins et de leurs objectifs d'apprentissage, condition nécessaire à une véritable dynamique pédagogique."

    - l'AVS-co n'est pas une obligation mais doit dépendre d'un projet : "Le projet de l'Ulis peut prévoir l'affectation par l'inspecteur d'académie-directeur académique des services de l'éducation nationale, d'un personnel assurant les missions d'auxiliaire de vie scolaire collectif. "

    - l'AVS-co ( quand il y en a une )est sous la responsabilité pédagogique du coordinateur de l'ULIS

     

    - les fonctions de l'AVS-co sont définies

    - il participe à la mise en œuvre et au suivi des projets personnalisés de scolarisation des élèves ;à ce titre, il participe à l'équipe de suivi de la scolarisation ;

    - il peut intervenir dans tous les lieux de scolarisation des élèves bénéficiant de l'Ulis en fonction de l'organisation mise en place par le coordonnateur. Il peut notamment être présent lors des regroupements et accompagner les élèves lorsqu'ils sont scolarisés dans leur classe de référence.

    Il exerce également des missions d'accompagnement :

    - dans les actes de la vie quotidienne ;

    - dans l'accès aux activités d'apprentissage (éducatives, culturelles, sportives, artistiques ou professionnelles) ;

    - dans les activités de la vie sociale et relationnelle"

     

     

    - le rôle du directeur d'école ou du chef d'établissement est réaffirmé

    "L'organisation pédagogique de l'Ulis relève d'un co-pilotage entre l'IEN-ASH, l'IEN de circonscription ou le chef d'établissement. Elle est placée sous la responsabilité du directeur de l'école ou du chef d'établissement qui :

    - procède à l'admission des élèves dans l'école ou à l'inscription des élèves dans l'établissement après notification de la décision de la CDAPH ;

    - veille au respect des orientations fixées dans le PPS et à sa mise en œuvre ;

    - s'assure que le projet d'école ou d'établissement comporte un volet sur le fonctionnement de l'Ulis et prend en compte les projets personnalisés de scolarisation."

     

     

    - le rôle de l'enseignant référent est inchangé :"L'admission de l'élève est préparée en amont par l'enseignant référent, en lien avec la famille, en transmettant le projet personnalisé de scolarisation au directeur d'école ou au chef d'établissement. Une équipe de suivi de la scolarisation telle que définie au D. 351-10 du code de l'éducation doit être réunie au cours de l'année scolaire de l'arrivée de l'élève dans le dispositif."

     

    - les conditions d'apprentissages doivent être optimales pour les adaptations: aménagement des locaux et du matériel ( il faut donc du budget)

    - les élèves participent à tous les projets de l'école et sont inscrit dans une classe de référence: "Les élèves bénéficiant de l'Ulis participent aux activités organisées pour tous les élèves dans le cadre du projet d'école ou d'établissement.

    Les élèves bénéficiant de l'Ulis sont des élèves à part entière de l'établissement scolaire, leur classe de référence est la classe ou la division correspondant approximativement à leur classe d'âge,  conformément à leur projet personnalisé de scolarisation (PPS). Ils bénéficient de temps de regroupement autant que de besoin."

     

    - une grande place est faîte au partenariat : avec les parents qui peuvent se faire assister de personnes de leur choix, les collectivités territoriales,

    - quand le jeune a un suivi dans un établissement médico-social c'set par la biais d'une convention

     

    - le coordonnateur:

    Titulaire du CAPASH ou du 2CASH ( ça veut dire que dans les collèges on va avoir de plus en plus de prof du secondaire et plus des PE) "L'action du coordonnateur s'organise autour de 3 axes :

    - l'enseignement aux élèves lors des temps de regroupement au sein de l'Ulis ;

    - la coordination de l'Ulis et les relations avec les partenaires extérieurs ;

    - le conseil à la communauté éducative en qualité de personne ressource.

    Enfin, s'il n'a pas prioritairement vocation à apporter un soutien professionnel aux enseignants non spécialisés, il est cependant, dans l'établissement, une personne ressource indispensable, en particulier pour les enseignants des classes où sont scolarisés les élèves bénéficiant de l'Ulis, afin de les aider à mettre en place les aménagements et adaptations nécessaires.

    Un  projet pédagogique de l'ULIS doit être rédigé.

    Le coordonnateur fait le planning de l'AVS-co

     

     

    Dans le premier degré : 12 élèves,  24h d'enseignement et 108 h pour la concertation , les animations, les rencontres familles

     

     

    Au collège : 10 élèves ( variable selon le projet pédagogqiue et les PPS) , 21h d'enseigneemnt les heures de coordination et synthèse au bon vouloir du chef d'établissemet en fonction de la DGH

     

    Capash ou 2 CASH ?

    Certains élèves du collège scolarisés au titre de l'Ulis suivent les enseignements des programmes de leur classe d'âge. Dans ce cas, on affectera prioritairement un enseignant spécialisé du second degré sur le poste de coordonnateur. Pour le cas où le coordonnateur serait issu du premier degré, il se réfèrerait également dans son enseignement aux programmes du collège ou du lycée.

    - Pour le cas où les enseignements dispensés au sein de l'Ulis seraient en très grand décalage avec les programmes de collège, particulièrement lorsque les élèves relèvent de troubles des fonctions cognitives, on affectera prioritairement un enseignant spécialisé du premier degré. Pour le cas où le coordonnateur serait issu du second degré, ce professeur devra nécessairement enseigner dans le cadre d'une polyvalence et sans se restreindre à sa seule discipline. Le chef d'établissement et l'IEN-ASH devront veiller à ce que les élèves bénéficiant de l'Ulis suivent effectivement l'ensemble des enseignements, auxquels ils ont droit, avec les aménagements et adaptations nécessaires.

     

    - les élèves doivent avoir un parcours d'orientation ( parcours avenir) : les conventions avec les SEGPA ou IMPRO sont possibles

    - ils doivent passer le CFG quand le brevet n'est pas possible

     

    - la carte des ULIS est revu chaque année pour un maillage territorial optimal

     

     

    Si vous souhaitez lire le document c'est ICI

     

     

     

     

     

    - l'élève

    doit être muni de son LPC avec B2i, porter secours, ASSR et langue étrangère

     

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mag
    Jeudi 27 Août 2015 à 18:23

    Merci pour cette lecture et ce résumé...


    ça fait gagner du temps et nous voilà informés de nouveautés !!


    Bonne rentrée à toi !


    Magali

    2
    Jeudi 27 Août 2015 à 19:13

    Merci, ej suis contente d'avoir été utile !!! :) Bonne rentrée Mag

    3
    Jeudi 27 Août 2015 à 21:54

    Merci pour cet article très intéressant Onaya ! Même si cette nouvelle circulaire me fend un peu le coeur...

    J'ai fait un lien sur mon blog vers ton article.

    A très vite !

     

    4
    Jeudi 27 Août 2015 à 21:56

    Merci Charlotte...Bonne rentrée...et oui nous abordons une nouvelle aire

    5
    Caro
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:03

    La voilà enfin ! Ils nous auront fait attendre jusqu'à la veille de la rentrée !


    Certaines choses restent encore vagues, j'espérais quelque chose de plus directif concernant les inclusions, mais on va encore devoir redoubler de talents de négociateurs pour permettre aux élèves d'avoir un temps d'inclusion maximum avec leur classe de référence.


    C'est pas coordonnateur qu'il faut nous appeler, mais négociateur :-)


    Merci pour tout ton travail

    6
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:06

    Et à mon avis négocier aussi les inscriptions en classe de référence ...on en reparle dans deux ans... Tu as tout à fait raison : LE NEGOCIATEUR !!! une vreie émission de tv réalité

    7
    Caro
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:14

    Je redoute demain et le premier jour de pré-rentrée ... la grande question des classes de référence ...

    Pourquoi dis-tu on en reparle dans deux ans ????

    8
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:17

    parce qu'en général avant que les circulaires soient appliqué partout ça met du temps...la loi de 2005 ne l'est toujours pas 10 ans plus tard...donc je suis certaine que inscrire en classe de référence ça va être difficile et long à mettre en place 

    9
    Caro
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:22

    Quand on voit que cette Loi de 2005 est sans cesse reportée, notamment dans le cadre de l'accessibilité des personnes à mobilité réduite ... oui on a de belles années de négociations en perspective devant nous !!!

    Une belle rentrée à toi et encore un grand merci pour tout ce partage cool

    10
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:43

    Merci pour ce résumé, j'ai aussi fait un lien vers ici sur mon blog

    11
    Jeudi 27 Août 2015 à 22:49

    Merci les filles et bon courage pour les négos

    12
    maryulisecole
    Jeudi 27 Août 2015 à 23:21

    Merci bcp pour ce résumé....et merci pour votre partage!!!

    13
    Jeudi 27 Août 2015 à 23:30
    14
    Tcat
    Vendredi 28 Août 2015 à 00:06

    Merci beaucoup, cette première lecture est très utile en cette veille de rentrée.

    15
    Vendredi 28 Août 2015 à 00:14

    Merci pour le résumé!!

    16
    florence
    Vendredi 28 Août 2015 à 14:09

    Je viens aussi de découvrir cette circulaire, mais pour les ITEP, IME ???? On n'est pas concerné par ça ?

    17
    Vendredi 28 Août 2015 à 15:49

    Non Florence les établissements médico-sociaux ne sont pas concernés....nous attendons notre circulaire depuis plus d'un an !!!! ne désespérons pas

    18
    anaclis
    Vendredi 28 Août 2015 à 18:05

    Merci pour l'info et le résumé.

    Nous nous y attendions mais j'avoue que je ne suis vraiment pas emballée, encore moins avec la tranche d'âge. Car il s'agira non seulement de négocier avec nos collègues et savoir que nos élèves ne sont pas bien avec leur tranche d'âge.

    Et alors je crois que je vais d'avantage devoir négocier avec ma hiérarchie pour qu'ils entendent que certains élèves ne sont pas bien avec leur tranche d'âge.

    Bonne rentrée à tous et courage.

    19
    Vendredi 28 Août 2015 à 18:10

    Merci anaclis de ta réflexion et bonne rentrée

    20
    Vendredi 28 Août 2015 à 19:53

    Merci pour ce résumé ton article est super! J'ai directement fait un article pour parler du tien! 

    21
    Vendredi 28 Août 2015 à 21:05

    merci Rita :)

    22
    Vendredi 28 Août 2015 à 23:18

    Merci beaucoup pour ce résumé très complet ! Je l'ai imprimé pour mes collègues lundi...

    J'ai fait un lien de ton article "chez  moi". :)

    Et bonne rentrée !!!

    23
    Vendredi 28 Août 2015 à 23:40

    Bonne rentrée Aline bises

    24
    moutophe
    Samedi 29 Août 2015 à 15:58

    Bonjour, bon résumé.....j'ai lu et relu la circulaire en long et en large!!!he

    Par contre, je crois qu'il manque une chose: le coordonnateur doit rédigé un rapport d'activités qui permettra aux inspecteurs d'académie d'évaluer le dispositif ulis...( dernier paragraphe)...un peu de paperasse en plus arf

    25
    Samedi 29 Août 2015 à 16:10

    Je pense que ce qui est attendu c'est un bilan du projet de classe ...

    26
    Samedi 29 Août 2015 à 16:16

    Un peu de paperasse en plus oui comme tu dis ! Mais est-ce que l'on aura du temps en + pour le faire ? Enfin surtout, est-ce que l'on sera payé + pour le faire ? Parce que là ils nous rajoutent du boulot mais on a toujours moins d'indemnités/de temps de concertation qu'en Segpa ou IME...

    27
    sirkel
    Samedi 29 Août 2015 à 21:37

    Salut, t'as oublié de souligner une ptite phrase mais qui risque de changer la vie à pas mal de directeurs....

    " Elle est prise en compte au même titre qu'une classe de l'école dans la définition de la quotité de décharge d'enseignement du directeur "

    Il y a aussi une autre phrase qui laisse la situation inchangée mais qui est en contradiction avec la classe de référence :( "Les élèves bénéficiant de l'Ulis sont des élèves à part entière de l'établissement scolaire, leur classe de référence est la classe ou la division correspondant approximativement à leur classe d'âge..." )

    L'effectif des Ulis école, comptabilisé séparément des autres élèves de l'école pour les opérations de la carte scolaire, est limité à 12 élèves.

    J'ai noté aussi même si je trouve plus le passage que le coordinateur doit obligatoirement et même sous surveillance du directeur enseigner des langues étrangères.

    A+

    28
    gibritte 31
    Dimanche 30 Août 2015 à 11:01

    Attention ! Dans le BO, les animations pédagogiques n'ont pas de caractère obligatoire.

    Je copie :

    "En tout état de cause, le temps consacré par les coordonnateurs des Ulis école à la concertation, aux travaux en équipe pédagogique, aux relations avec les parents ou aux participations aux conseils d'école est égal à 108 heures annuelles conformément à la circulaire n° 2013-019 du 4 février 2013 relative aux obligations de service des personnels enseignants du premier degré.

    Les coordonnateurs des Ulis école peuvent participer aux animations et formations pédagogiques de la circonscription, mentionnées au 3 de l'article 2 décret du 30 juillet 2008."

    Grosse inquiétude en ce qui concerne les effectifs des ULIS-école : dans l'académie de Toulouse, beaucoup de classe ont des effectifs supérieurs à 12.

    Bonne rentrée à tous

    29
    kristen
    Dimanche 30 Août 2015 à 18:39

    Juste une erreur dans ce texte.. la dénomination impro n'existe plus depuis des années.. il faudra la remplacer par SIPFPro : section d'initiation et de première formation professionnelle.

    30
    kristen
    Dimanche 30 Août 2015 à 18:42

    La formation et la nature des contrats proposées aux avs n'est toujours pas précisée... peut être qu'un jour on verra l'EN appliquer le droit du travail.... dans le privé.. un cdd renouvelé plus de 3 fois il arrive quoi ? :)

    31
    heureuxquicommeUlis
    Mardi 1er Septembre 2015 à 14:43

    La circulaire ne va pas au bout et reste bien timide :

    Il est bien question d'une classe de référence (approximativement /âge de l'enfant) mais à aucun moment la circulaire n'indique que les élèves doivent obligatoirement y être inscrits !!! Il est juste question "d'admission des élèves dans l'école" ou à "l'inscription dans l'établissement" !!! 

    = l'art de ne pas se mouiller !!!

     

     

    32
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 14:38

    Toujours au top sur les textes de référence ! yes rapide et efficace .

    L'inscription ds la classe de référence... et puis après il manque aussi le cadrage du travail avec l'enseignant qui accueille... en gros, à part changer le C en U pour ULIS, pas de gds changements pour l'instant, tellement ça reste flou .. on prend les paris et on verra si ds 2 ans qqchose est appliqué wink2.

    A bientôt !

    33
    Anne C
    Mercredi 27 Avril 2016 à 17:51

    En lisant les commentaires, je me rends compte que le flou était un peu le même pour tous les enseignants (pardon, coordonnateurs !) d'ULIS école à la rentrée 2015. Qu'en est-il maintenat ? Dans mon département, l'IEN ASH nous a dit qu'on appliquerait cette réforme à la rentrée 2016. Mais fin avril arrive, et toujours aucune information concrète sur l'organisation de la part de notre hiérarchie. Inscription dans les classes ordinaires ? Inclusions à fond dans cette classe de référence ou dans une autre classe plus adaptée à son niveau ? Car il y a tout de même souvent un sacré décalage entre la classe d'âge, même approximative, et le niveau dans lequel ils peuvent tirer quelque chose de leur inclusion... Est-ce que le coordonnateur de l'ULIS accompagne parfois des élèves en classe "ordinaire" ? Si oui, que fait-on des autres ? Surtout de ceux qui sont en extrême difficulté mais qui ont malgré tout atterri en ULIS école ... Chez nous, nous avons une ATSEM et non une AVS. Et franchement, je ne vois pas une ATSEM accompagner des élèves d'ULIS en classe ordinaire, sauf pour des activités sportives. Pour les effectifs, dans mon département, la plupart des ULIS école sont à 14, sous prétexte qu' "il n'y a jamais tous les élèves en même temps dans la classe" (propos de l'inspecteur). Ils sont prompts à nous rappeler les règles mais eux-mêmes ne les appliquent pas trop car il est bien indiqué que 12 est l'effectif maximum, et non minimum ! Voilà, si je peux avoir quelques témoignages sur votre organisation, cela m'aiderait beaucoup. Bon courage à tous/toutes.

     

    34
    Soph
    Dimanche 12 Juin 2016 à 17:35

    Enseignante spécialisée depuis plus de 14 ans en clis, j'avoue ne pas comprendre cette circulaire et surtout son fondement. J'ai l'impression que l'on détruit une structure qui fonctionnait et dans laquelle les enfants relevant de la Mdph étaient en réussite et à leur place … L'inclusion oui, mais l'inclusion en N ou N-1 me fait très peur pour mes élèves … 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :