• La dyslexie

     

    La  Dyslexie

     

    J’ai  cette  année  une  élève  dyslexique  dans  ma  classe  et  donc  j’essaie  de m’ « informer »  pour  pouvoir  l’aider  du  mieux  possible.

     

    Qu’est-ce que la dyslexie ?

     

    Selon Wikipédia : La dyslexie est un trouble spécifique de l'apprentissage de la lecture, lié à une difficulté particulière à identifier les lettres, les syllabes ou les mots qui se manifeste en l'absence de tout déficit visuel, auditif ou intellectuel et malgré une scolarisation adéquate. La dyslexie entraîne souvent des difficultés orthographiques associées. On parle de dyslexie acquise (ou alexie) pour caractériser les déficits de lecture qui apparaissent à la suite d'une lésion cérébrale chez des personnes qui lisaient tout à fait normalement avant cette atteinte du système nerveux central. Par ailleurs, le terme de dyslexie, est le plus souvent utilisé pour renvoyer aux difficultés spécifiques qui se manifestent chez l'enfant au moment de l'apprentissage de la lecture.

     

    Pour en savoir plus :Diaporama ci-dessous

     http://www.iensarreunion.site.ac-strasbourg.fr/Elev_Difficulte/Dys/dyslexie_ASH17.pdf

     Attention la dysléxie est un terme médical : elle doit être diagnostiquée par un médecin suite à des bilans. On peut la déceler vers l’âge de 8 ans car on doit « voir » un retard de lecture d’environ 18 mois à 2 ans.

     

    Sitographie

     

    http://apedys.org/dyslexie/index.php?op=edito

     

    http://alain.lennuyeux.free.fr/dyslexie/index.htm

     

    http://www.dyslexia.com/french.htm

     

    http://www.diffusion.ens.fr/index.php?res=cycles&idcycle=277

     

    http://www.genedys.org/index.html

     

    http://www.coridys.asso.fr/

     

    http://ww2.ac-poitiers.fr/ia86-pedagogie/IMG/pdf/Les_troubles_des_apprentissages_-_AME86-2.pdf

     

    BIBLIOGRAPHIE

    100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques, de Gavin REID et Shannon GREEN aux éditions Tom Pousse

    Vivre avec la dyslexie Frédérique Lahalle

    Le don de dyslexie de Ron Davis

    Le tiroir coincé: comment expliquer la dyslexie aux enfants de Anne Marie Montarnal

    Cerveau atemporel des dysléxiques :les comprendre,les aider de Chantal Wyseur

     

     

     

      

    Attitudes pédagogiques : des trucs qui marchent

     

    -      L’enseignant doit moins parler. Le débit doit être lent.

     

    -       Il faut faire reformuler les élèves au niveau des consignes.

     

    -      Donner du temps à l’élève pour qu’il fabrique ses représentations mentales

     

    -      Favoriser la verbalisation de l’élève

     

    -      Lire les énoncés à voix haute et expliquer les mots. Ne pas hésiter à donner un exemple

     

    -      Prendre le temps de donner les consignes

     

    -      Répéter individuellement les consignes aux élèves en grande difficulté. Aller vers eux pour s’assurer que c’est compris.

     

    -      Présenter une notion sous différentes formes : écrite, orale, gestuelle.

     

    -      Varier les supports

     

    -      Créer des supports attractifs et coloré

     

    -      Limiter l’écrit au tableau

     

    -      Limiter le nombre de mots à apprendre 

     

    -      Limiter la quantité de travail à la maison

     

    -      Donner au maximum des feuilles de route transcrivant la décomposition des tâches

    -      Donner une consigne à la fois

     

    -      Permettre à l’élève de lire à mi-voix

     

    -      Fournir des fiches méthodologiques : comment on apprend une leçon, comment on répond à un exercice.

     

    -      Fournir des sous-mains plastifiés avec des rappels, des notions, des mots outils…

     

    -      Sur l’ordi écrire avec la police Comic Sans ms et gros ( taille 16 ou 18 interligne 1.5)

     EXEMPLE

    D’autres polices adaptées ici

     http://ressources.doc.free.fr/spip/spip.php?article794

     

    -      Mettre un double espace entre les mots

    DOUBLE  EXEMPLE

     

    -      Surligner les mots importants dans les consignes. L’utilisation de couleurs et du fluo en grande quantité.

     

    -      Expliquer les mots difficiles d’un texte avant un questionnaire

     Pour lire l’heure : une aiguille rouge et une bleue

     

    -      Ecrire les syllabes en deux couleurs comme le titre ou  surligner une syllabe sur deux

     La  Dyslexie

    -      Alléger la quantité de texte à écrire. Privilégié les leçons tapées. Les textes à trous.

     

    -      Faire reformuler les consignes

     

    -    Mettre en place un cahier de vocabulaire pour enrichir le lexique

    -      Placer l’élève devant

     

    -      Mettre en place u système de tutorat

     

    -      Rappeler l’élève dès que son esprit « s’échappe »

     

    -      Encourager le plus souvent possible

     

     Un logiciel indispensable et gratuit : LE COUPE MOT

     A Télécharger ici : http://stephaxad.over-blog.com/


    Le logiciel « Coupe-mot » est conçu pour aider les enfants à découper visuellement les syllabes et sons complexes dans les mots. Il peut aider certains enfants dyslexiques et/ou dyspraxiques visio-spatiaux dans l’apprentissage de la lecture, en simplifiant pour eux le découpage visuel des syllabes.

    Coupe-Mots es un logiciel gratuit. Sa diffusion et son utilisation sont libres, à l'exception d'utilisation à des fins commerciales.

    Options du logiciel :

    - Opposition syllabique en couleur et sé-pa-ra-tion des syl-la-bes


    - Traitement des lettres finales muettes


    - Mise en évidence de sons complexes

    - Découpage de mots en « consonnes/voyelles »


    - Traitement de lettres isolées


    - Mise en forme du texte ( nombre d'interlignes , 

    d'espaces entre les mots, lignes alternées en couleur )

    Source pour l'explication du logiciel : http://www.dyspraxies.fr/index.php/logiciels/157-coupe-mots

     

      

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Mars 2014 à 19:11

    De très bons conseils ! cool

    Pense aussi à la fatigue que génèrent tous les travaux écrits pour les élèves dyslexiques : il leur faut parfois des temps de "repos" (surtout dans les petites classes).

    2
    Mardi 4 Mars 2014 à 19:55

    Comme tu as raison...les pauses doivent être légion !

    3
    Vendredi 14 Mars 2014 à 20:55

     

    Cet article devrait être consulté par beaucoup de nos collègues !

    Comme dit par touyéyé, il faut aussi penser à la "fatigabilité" des dyslexiques ....

    Notre cerveau (et oui j'en suis!) doit faire des efforts supplémentaires pour assimiler tout ce qui se passe, pour écrire (dans mon cas chaque fois qu'il y a des sons f/v, c/g, b/p .... faut que je réfléchisse et que je me "parle" , et j'ai une forme très "légère" ), pour lire ... 

    Mais je crois aussi que, parfois, il ne faut pas oublier d'être exigent, j'entends top souvent : il/est est dyslexique alors c'est normal qu'il/elle soit en difficulté ... je ne suis pas tout à fait d'accord,pour chaque enfant dans la mesure de ces capacités nous nous devons d'être ambitieux.

     

    oups .... je me lâche dans le commentaire mais c'est un sujet qui me tient vraiment à cœur ! wink2

    4
    Samedi 15 Mars 2014 à 07:19

    Merci Sanschichi pour ce retour... tu parles de temps quand tu lis car tu dois réfléchir ! C'est exactement ce que j'ai constaté.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :