• Nouvelle revue Autisme: grande cause scolaire

    Autisme: grande cause scolaire

     

     

     

     

     

     

    La nouvelle revue a réalisé un spécial AUTISME :

    Editorial

    Par Hervé Benoit, rédacteur en chef

    Bienvenue au collège Aymeric, bienvenue dans un système éducatif que la loi du 11 février 2005 a orienté vers la scolarisation de tous les élèves, sans discrimination, et qui, depuis 2009, a fait officiellement le choix de l’inclusion scolaire, par la création des classes (Clis) et des unités (Ulis) « pour l’inclusion scolaire  ». Que ton accueil dans le second degré de l’enseignement soit emblématique, toi l’adolescent avec autisme – dont on était naguère si convaincu que tu n’avais pas ta place à l’école, mais bien plutôt à l’hôpital – du choix effectué et de l’évolution engagée aujourd’hui vers une école et une société inclusives.

    Comment atteindre ce but ? Tout d’abord en se défiant de la croyance simpliste qu’il suffirait de décréter l’inclusion sociale pour qu’elle advienne, tant il est vrai que les droits nouveaux se conquièrent sur le terrain des idées reçues plutôt qu’ils ne s’instituent, et que l’arme de cette conquête est l’analyse lucide, la pensée critique, l’exigence éthique portée par une parole forte et vivante : La société inclusive, parlons-en ! nous propose Charles Gardou dans son dernier ouvrage. Parlons ici de l’école, où l’élève handicapé n’a longtemps été que toléréet où son accueil de plein droit reste encore souvent à l’heure actuelle soumis à l’existence d’un accompagnement humain et à la dure négociation du temps de scolarisation. Un parent en témoigne : « À trois ans, Julien a été scolarisé (…) six heures pour 12 heures de notification d’AVS : “C’est déjà bien qu’on le prenne six heures par semaine“ disait la directrice lors des réunions d’équipe de suivi de la scolarisation (…) Son AVS, payée 12 heures/semaine par l’EN, rentrait chez elle après avoir fait ses 6 heures avec Julien ». […]

    Présentation du dossier

    L’année de l’autisme comme grande cause nationale vient de s’écouler. Force est de constater qu’en matière de scolarisation pour cette population, il y a eu quelques avancées, mais aussi beaucoup de difficultés sur le terrain pour la mise en œuvre de la loi de 2005 qui pourtant promeut une scolarisation en milieu ordinaire pour les enfants en situation de handicap. Donnons quelques chiffres en nous appuyant sur une enquête récente de la Dgesco. Cette enquête relève que 20 375 élèves autistes ou à TED sont scolarisés dans les premier et second degrés en milieu ordinaire. Le nombre de ces élèves était de 12 000 à 13 000 en 2008-2009. Il en ressort donc une progression de 60 % depuis cette date, soit entre 7 000 et 8 000 enfants supplémentaires scolarisés en milieu ordinaire, y compris dans les Clis et Ulis.
    Mais ce qui n’apparaît pas dans cette enquête, c’est que l’on compte actuellement entre 90 000 et 110 000 enfants et adolescents en âge d’être scolarisés. Le nombre de jeunes accueillis en milieu ordinaire ne représente donc que 20 % de cette population, dont une majorité à temps partiel, voire parfois à temps très partiel… Le constat figure dans l’enquête : « les élèves autistes ou à TED sont plus fréquemment scolarisés à temps partiel: 27,7 % contre 9,5 % pour les autres handicaps ». Il y est également noté que ces élèves sont majoritairement scolarisés dans l’enseignement préélémentaire (47,5 % contre 29,5 % pour les autres troubles). Enfin, sur les 20 375 élèves autistes scolarisés en milieu ordinaire, 7 784 sont de niveau préélémentaire, 3 823 seulement sont de niveau collège et 332 au niveau lycée et 382 de niveau lycée professionnel. Ce qui signifie que plus on avance dans les cursus scolaires et moins on rencontre d’élèves autistes. 

      

    SOMMAIRE

     Réflexions sur la scolarisation des élèves autistes à partir d’une expérience

     Recommandations de bonnes pratiques et enjeux de la scolarisation d’un enfant autiste :
    un résultat en demi-teinte pour la HAS et l’ANESM
    éflexions sur la scolarisation des élèves autistes à partir d’une expérience

     C’est en allant à l’école qu’on devient écolier…

     Scolarisation des élèves avec autisme en France : trente ans d’histoire…

     La structure de pensée autistique et la scolarisation

     L’autisme au-delà de la triade. Le fonctionnement autistique ou une autre façon d’être au monde

     Les défis de la scolarisation des élèves et étudiants avec autisme. Concilier les orientations des systèmes, les attentes des élèves avec autisme et de leurs parents et les approches scientifiques

     Améliorer les stratégies éducatives grâce à la formation : le projet Transfert

     La situation québécoise des élèves ayant des troubles envahissants du développement

     Scolarisation de trois élèves autistes à l’école primaire : positionnements des enseignants et des Auxiliaires de vie scolaire

     La scolarisation des enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme par l’intermédiaire du Soutien au comportement positif

     Pratique pédagogique en unité d’enseignement pour élèves autistes : témoignage d’une enseignante spécialisée

     TED et mathématiques : Comment résoudre le(s) problème(s) ?

     La scolarisation des jeunes autistes déficitaires. L’école confrontée à son plus grand challenge : scolariser oui, mais comment ?

     Des compétences langagières à l’apprentissage de la lecture : pistes pédagogiques pour la scolarisation des élèves avec TED

     Complémentarité du scolaire et du médico-social dans la scolarisation des enfants et adolescents avec autisme

    Commande  ( 18 euros) et infos ici:

    http://laboutique.inshea.fr/boutique/fiche_produit.cfm?ref=N60&type=31&code_lg=lg_fr&num=11

      


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :