• Rituels

     

     

    Les rituels

     

    Les rituels tiennent une grande place à l’école maternelle.

     

    Or, dans nos classes relevant de l’ASH, les rituels prennent tout leur sens. Ils permettent de s’insérer dans la vie de la classe au sein d’un cadre rassurant. Les rituels permettent aussi de calmer les angoisses, de permettre d’avoir des élèves plus disponibles. C’est aussi la transition entre le dehors de la classe et le dedans car les rituels ont souvent lieu à l’entrée dans la classe.

     

    *    Petits rappels théoriques trouvés sur le net

     Les rituels structurent le temps de la classe, participent au vivre ensemble, à la communication, à la construction par répétition de savoirs et de savoir-faire dans différents domaines (langage, découverte du monde). Ils créent un cadre sécurisant, développent la mémoire, la confiance en soi, l’autonomie, les capacités d’anticipation.

     Anne-Marie Dolly (Maître de conférence IUFM Auvergne) : « Les rituels, les situations qui reviennent sont des liens, des ponts entre passé et futur, entre les espaces, entre les âges, les situations, les parents et l’école pour constituer des « accumulateurs », une réserve- ressource permettant de s’aventurer dans le monde, mais il faut aussi et très vite , de la frustration, des absences, de l’adaptation à un enfant qui grandit et qui change, ce qui oblige à faire évoluer les rituels, à les changer.

     

    Intérêts :  

     Moment collectif qui permet d’asseoir les règles de vie (on écoute celui qui parle - on lève le doigt pour demander la parole - on ne parle pas d’autre chose…), de créer un cadre sécurisant.

     Moment permettant de construire par la répétition des savoirs et savoir-faire dans différents domaines (structuration du temps - discrimination visuelle puis lecture - numération).

     Développe la mémoire, la confiance en soi, l’autonomie, par les repères constants qui sont ainsi offerts.

     Développe les capacités d’anticipation.

     

    Eccueils à éviter et remédiations possibles:  

     

    Moment trop long d’où la possibilité/nécessité de le fractionner sur la journée.

     Moment trop répétitif donc lassant, d’où la nécessité de le faire évoluer à chaque période.

     Moment où la majorité des élèves sont passifs, il est donc souhaitable que chaque activité soit faite par un élève différent, il est également nécessaire de construire des horloges et tableaux des responsables pour que les élèves perçoivent et anticipent le roulement des responsabilités.

     Moment où celui qui sait participe et où celui qui ne sait pas n’écoute pas d’où la possibilité de faire réaliser les rituels par un groupe hétérogène d’élèves (avec pour chacun une activité différente à réaliser sous le contrôle de l’adulte qui évalue les capacités et les difficultés des élèves) qui communiquera les fruits de son travail au groupe-classe lors d’un regroupement.

     

    On peut distinguer différents rituels :

      Rituels de politesse (micro-rituels) : salutations, demandes, remerciements

     Rituels de transition : déplacements, regroupements, endormissement, mise en place et synthèse des ateliers, poésie…

     Rituels de passage : anniversaires, perte d’une dent.

     Rituels culturels traditionnels (mémoire collective) : les fêtes

     Activités ritualisées d’apprentissage : le calendrier, la date, l’appel, la météo

     Les rituels font partie de la pédagogie de maternelle. Ils s’inscrivent dans les apprentissages, ce sont de réels moments de travail. Une évolution dans l’année et dans le cycle est nécessaire pour ne pas risquer la répétition excessive, la lassitude et le conditionnement. Ils sont là pour donner de la cohérence aux apprentissages. « Lorsque tous les enfants se sont appropriés un rituel, il doit évoluer ou être remplacé » - Programmes 2002 – chapitre « Vivre ensemble »

     Les activités ritualisées d’apprentissage se font le plus souvent dans le coin regroupement avec tous les enfants. Les supports sont à hauteur des élèves, accessibles et lisibles pour être montrés et manipulés. On peut pratiquer la différenciation en mettant un groupe hétérogène d’élèves à effectuer les tâches et/ou à les relater.

     *    Testé dans ma classe

     

    Exemple 1 :La date, le calendrier

     Objectif : se repérer dans le temps et utiliser les marques verbales de la temporalité.

     Compétences visées : 

     utiliser des repères relatifs aux rythmes de la journée (différents moments)

     acquérir l’idée de succession des jours

     se familiariser avec la notion de date (acquisition progressive des jours de la semaine)

      passer du temps de l’énonciation à celui de l’évocation

      utiliser des calendriers semaines, des calendriers annuels

     reconnaître le caractère cyclique de certains phénomènes

     situer des événements les uns par rapport aux autres

     se projeter, anticiper dans les activités de classe

     utiliser des instruments de repérage

     pouvoir exprimer et comprendre les oppositions entre présent et passé, présent et futur

     dire ou chanter des comptines

     exprimer et comprendre la situation temporelle de chaque événement

     faire le lien espace temps

     

    Mises en œuvre : 

     mise en place d’une frise du temps construite avec les élèves

     présenter d’autres représentations du temps : horloge de la semaine, éphéméride, succession des mois, calendrier de l’avent, calendrier activités de la journée…

     date à écrire avec les étiquettes, sur une ardoise Velleda

     en début de mois, noter les événements attendus, prendre appui sur le vécu de la classe, repérer les jours où l’on reste à la maison pour y coller des maisons qu’on aura dessinées

     compter le nombre de lundis…

     retrouver sous une forme simplifiée le calendrier dans le cahier de vie des élèves pour qu’ils se l’approprient et puissent agir dessus individuellement

     On distribue des étiquettes numérotées de 1 à 31 ; celui qui possède celle du jour va décorer le calendrier linéaire.

     

    Exemple 2 :La météo

     Compétences visées : 

     connaître le lexique de la météo

     exprimer avec des mots ce qu’on entend, ce qu’on voit, ce qu’on ressent

     décrire, comparer, classer des perceptions élémentaires

     repérer des réalités visibles ou peu visibles (brouillard, vent...)

     utiliser des instruments de mesure

     Mises en œuvre : 

     -   pictogrammes météo ou personnages à habiller suivant le temps qu’il fait. Voir une mascotte (chez moi les jeunes l’ont appelé Louis Bodin Junior en référence à Monsieur Météo d’une grande chaîne)

    lier ce moment avec de courtes poésies adéquates (avoir quelques poèmes ou extraits de poèmes en relation avec le temps), au lieu de dire la météo, on va chercher et dire le poème, ou des comptines

     - cartes météorologiques à construire avec les enfants

     -  lier ce moment avec le calendrier et symboliser le temps dans un tableau mensuel pour l’analyser en fin de mois

     -  utiliser les situations exceptionnelles (vent fort, orage, canicule, froid, neige, givre…) faire émerger des émotions, écrire des comptines, des poésies (dictée à l’adulte)

     - recueillir l’eau, trouver le moyen de la mesurer, d’en conserver le résultat dans un tableau de semaine, de mois (vers des ateliers scientifiques)

     - faire des relevés de températures

    *      visionner un bulletin météo enregistré à la TV, repérer des éléments importants (mots, cartes...), mettre en scène un bulletin météo

    *      Mettre en place un thermomètre pour y associer les températures . On peut ensuite réaliser des graphiques, des courbes. On peut y associer le thermomètre de l’humeur des enfants pour savoir si on va bien.

    Nouveau : Télécharger le thermomètre de l'humeur à colorier

     

    Exemple 3 :Le feuilleton d’Hermes

     

    En ce moment en rupture de stock (grand succès) , on peut se procurer le Feuilleton de Thésée qui est exactement sur le même principe.

     C’est quoi ? 100 épisodes mythologiques racontés pour les enfants

     Comment mettre en place le rituel ? En lecture offerte chaque jour au retour de la récréation histoire de « revenir » dans la classe. Cela demande de la concentration.

     Puis environ 5 minutes de débat sur le sujet.

     

    On peut l’associer au rituel des 100 premiers jours de classes car il y a 100 épisodes.

     

     Exemple 4 :La minute sage

    Il s’agit de commenter une phrase, un proverbe, une maxime.

    Je me sers du livre de Michel Piquemal Mon premier livre de sagesse.

    Rituels

    Quelques exemples :

     « Tout ce qui n’est pas donné est perdu » (proverbe indien)

    « La chute n’est pas un échec, l’échec est de rester là où on est tombé » (Socrate)
    « Il faut trembler pour grandir » (René Char)
    « Je hais le sage qui ne l’est pas pour lui-même » (Euripide)
    « Ce n’est pas parce que c’est difficile que je n’ose pas, c’est parce que je n’ose pas que c’est difficile » (Sénèque)
     

     

    Exemple 5 :Commenter l’actualité

    Se servir des grands événements et les commenter

             Exemple : la journée de la femme, le printemps, la fête de la musique..

     On peut aussi commenter un fait d’actualité :

             Exemple : tout fait divers qui se passe dans le monde tsunami, seisme… Cela permet de commenter, de placer les endroits sur des cartes, de travailler sur la presse

     

    Un élève peut choisir et commenter un article de presse.

     Journal local, Petit Quotidien, Mon quotidien

     Si on a pas de budget pour l’abonnement on peut gratuitement s’abonner à un journal en ligne (Les petits citoyens).

     

    Rituels

     

     

     

    Exemple 6 : le compte est bon

    Comme l’activité de l’émission des Chiffres et des lettres.

    Donner un nombre et différents nombres pour y arriver.

     Vous trouverez sur le net différentes propositions avec un degré de difficulté.

     

    Exemple 7 : le quoi de 9 ?

     Répondre à la question Quoi de 9 aujourd’hui ? Chacun peut passer un petit temps à parler de soi, des autres, de ce qui tracasse…

     Le point négatif : que ça dure des heures et que ça finisse en règlement de compte

     Le point positif : que ça aide à évacuer les angoisses avant d’entrer dans les activités

     

    Exemple 8 : la phrase de la semaine

     C’est un système qui permet de faire une dictée préparée.

     Chaque jour on note une partie de phrase au tableau en indiquant nature et fonction ( si possible). A la fin de la semaine, on a une phrase et on peut la donner en dictée le lundi qui suit.

     Le rituel peut évoluer en les élèves peuvent trouver les « morceaux » de phrases.

     Ceci permet de faire de l’ORL en s’amusant.

    Exemple :

     Lundi : Zoé ( c’est un nom propre )

     Mardi : à la plage ( le lieu)

     Jeudi : va ( verbe, présent…)

     Vendredi : Zoé va à la plage faire un pique-nique.

     

    Exemple 9 : les incollables

     Ceci consiste à se poser des petites questions du livret. On marque des points et en fin de semaine on choisit une récompense.

     Je me sers de l’édition famille qui permet d’avoir des questions du CP à l’âge adulte.

     

    Exemple 10 : Ni oui Ni non

     Il s’agit de jouer au célèbre jeu pendant un laps de temps avec sablier.

    Exemple 11 : le mot du jour

    Un chevalet des incollables et un mot par jour.

    On note la définition dans un répertoire et tous les mois environ une dictée.

    Rituels

    Rituels

     

     

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    folo59
    Lundi 3 Décembre 2012 à 19:01

    Merci beaucoup pour cet article c'est le sujet de mon mémoire pour le CAPASH

    2
    onaya Profil de onaya
    Lundi 3 Décembre 2012 à 19:05

    Ahhhh je suis très contente que cela puisse servir :) Si tuas de nouvelles idées ou si tu veux partager le fruit de ta réflexion...tu sais où me trouver! Bonne rédaction du mémoire!

    3
    Jeudi 31 Octobre 2013 à 17:30

    Tu écris "on note la définition dans un répertoire et tous les mois une dictée"... C'est-à-dire? Une dictée de mots? Une dictées de 5 mots avec explication de la définition?

    Merci

    4
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:04

    Eh eh, les Incollables sont là !!  Sympa ta feuille plastifiée pour écrire le mot du jour ça reste sous leur yeux toute la journée... Tu nous offrirais le pdf ? 

    5
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:16

    Tu as le PDF dans les mots du jour de la période 1 du nouvel article puisque je n'utilise plus les Incollables


    ( le visuel a à peine changé)


    http://onaya.eklablog.com/le-mot-du-jour-a98505803

    6
    Dimanche 27 Avril 2014 à 17:31

    Ok merci beaucoup ;-)

    7
    tinou sylvain
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 15:35
    Bonjour onaya! Je viens de découvrir ton blog et cette page sur les rituels! Beau travail!
    j aime bien ta minute sage. Dans la clis où j exerce j utilise les livres et jeux des éditions pourpenser.fr! C est extra et basé sur la pédagogie positive! Phrases du jour, phrases à méditeret les élèves doivent donner des exemples de la vie quotidienne et on garde une trace dans le cahier de vocabulaire! Ils adorent ! Je ne connaissais pas le livre de Michel piquemal et colorier la phrase comme tu le fais avec le livre d artherapie c est une très bonne idée.
    merci
    tinou
    8
    Dimanche 28 Septembre 2014 à 18:45

    Je vais aller voir les EDitions POurpenser que je connais pas. merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :