• Je remonte cet article car j'ai trouvé un  nouveau catalogue de picto ...

    Crée par l'APEI et de la caisse de solidarité de la caisse d'épargne et du crédit coopératif ...à trouver en bas de l'article

     

    Dans l'ASH il vaut mieux être équipé en PICTOGRAMMES !!!

    Les élèves qui ne savent pas lire comprennent bien grâce aux images.

      

    Qu'est-ce qu'un pictogramme ?

     

    Le pictogramme est un dessin qui traduit une idée par 
    une scène figurée et
    symbolique. Le dessin est schématique
    et destiné à signifier des indications simples.

     

      

    Alors voici quelques références pour trouver des PICTOS

      

    Milmo

      

    Les Editions MILMO au Québec ont édité deux ouvrages incontournables:

      

    1. Les pictogrammes parce qu'une image vaut mille mots

    J'adooooooooooooooore le titre et ça veut tellement dire ce que ça veut dire

    2. Les pictogrammes II : en route vers l'autonomie

    Voici une sélection de leurs pictos gratuits ici:

    Pour accèder aux Editions MILMO:

    http://www.lespictogrammes.com/boutique.php

     

    Pour les contacter:

    LES ÉDITIONS MILMO,

    2210 rue Louise,

    Sherbrooke, Québec, J1E 4B8, Canada

    Fax: 1-866-280-8132

    Messagerie : amlegouill@hotmail.com

     

     

    PICTOSELECTOR : un site pour télécharger des pictos gratuitement et créer ses propres planches

     

     

    Scelra : un site belge avec plus de 4000 pictos gratuits

     

      

      Nouvelle banque de pictogramme en français  

    Trouver des pictogrammes

    Gratuit et à télécharger ...10 minutes environ ICI

    Gros coup de  pour des pictos jamais vus

     

    Un blog sympa avec des pictos 

     

     

      

     DE NOUVEAUX SITES:

    Des Pictos pour enfants ICI

    Un dictionnaire d'images ICI

    Une banque canadienne de pictos ICI

    Des pictos et images à colorier ICI

    Aides visuelles ICI

    Picto ICI

     

     

    Un nouveau guide à télécharger

      

     

    Le Guide pratique de la signalétique et des pictogrammes s’adresse à tous ceux qui veulent s’engager pour que les personnes handicapées mentales puissent participer pleinement à la vie de la Cité. ICI

     

     

     

    Le CSCOE du Québec met à disposition des histoires imagée à base de Pictos venus de la banque Paperlepicto. Quelques contes et leurs exercices à télécharger gratuitement.

     

    Picto

     

    PICTOFIGO : 7000 pictos par ordre alphabétique !!!

     

    Picto

     

     

    Nouveau catalogue de picto chez Picto France

    Ce catalogue de pictogrammes a été réalisé par l'APEI du Valenciennois avec les participations de « la Fondation Caisses d'Epargne pour la Solidarité » et du « Crédit Coopératif » après plusieurs années de recherche auprès des personnes en situation de handicap intellectuel, et avec elles. 
    Il répond aux prescriptions de la Loi n°2005-102 du 11 février 2005, et textes suivants, concernant l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. L'enjeu de l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap intellectuel porte essentiellement sur le mode de communication utilisé pour favoriser leur autonomie dans leur vie quotidienne, sociale et professionnelle

    Picto

     

    Pin It

    8 commentaires
  •  Je remonte cet article grâce à Eowin ...pour la piqûre de rappel :) :) Bon mercredi

    Quand je dis autonomie j’entends capacité à prendre en charge son apprentissage ! Petite phrase et tout un programme !

     

    Vous entendez souvent :

     

    « Maîtresse, ça veut dire quoi ? »

    «  Maîtresse j’ai fini le 1 »

    « Maîtresse je prends un fluo pour surligner ? »

    « Maîîîîîîtressssssssssssssssssssssssssssssssse !!!! »

      

     

     

    Les élèves qui posent des questions sans arrêt sont tributaires de leur enseignant. Ils attendent des instructions constantes, ont besoin d’être rassurés.

     

     

     

     

     

    Caractéristiques

     

     

     

     

     

     

    Elève Dépendant

     
     

    Elève Autonome

     
     

    -      Dépend de l’enseignant

     

    -      Ne peut pas prendre de décision au sujet de son apprentissage

     

    -      Ne connaît pas ses forces et faiblesses

     

    -      Pense que l’enseignant est responsable de son apprentissage

     

    -      Ne réfléchis pas sur sa manière d’apprendre

     

     

     

    -      Manque de motivation

     
     

    -      Est indépendant

     

    -      Est capable de prendre des décisions

     

     

     

    -      Connaît ses capacités, ses difficultés

     

    -      Développe des stratégies

     

     

     

    -      Peut réfléchir sur son processus d’apprentissage

     

    -      Est motivé par les progrès

     

     

     

     

    Les notions d'autonomie et d'apprendre à apprendre sont liées, et selon les auteurs se confondent (est autonome l'étudiant qui sait apprendre, pour Holec) ou se distinguent (apprendre à apprendre, c'est se préparer à être autonome, pour Portine).

     

     

     

    Pour Blin, l'autonomie se définit "comme une approche éducative qui [...] permet aux apprenants de prendre la responsabilité et le contrôle de leur apprentissage, et qui les aide à évoluer progressivement d'un état de dépendance vis-à-vis de l'enseignant à un état d'indépendance et d'interdépendance.[...] Une formation autonomisante devra donc développer la capacité à être autonome: apprendre à apprendre, à construire des savoirs et savoir faire langagiers et à collaborer en seront les éléments clés."

     

     

     

    Pour savoir apprendre il faut d’abord vouloir apprendre : en avoir la capacité et la possibilité.

     

     

     

     

     

    Selon Sylvie Lay il y a deux catégories de difficultés à surmonter pour les élèves:

     

     - Un « rapport au savoir » qui n’est pas conforme aux attentes de l’institution scolaire

     

    - Une forte affectivité dans leur rapport aux enseignants qui compense « l’opacité cognitive » dans laquelle les plonge l’école. 

     

     

     

    Etre autonome pour l’élève c’est :

    -      Comprendre et accepter les enjeux culturels et intellectuels du savoir et de l’apprentissage (pour accepter le contrat didactique).

    -      Oser  et expérimenter l’aventure intellectuelle

    -      Comprendre et savoir faire avec l’institution scolaire, ses codes et son langage

    -      Savoir faire avec les autres.


     

    Pour l’enseignant :

    -      Eviter les exigences révisées à la baisse par sous estimation des capacités cognitives ; proposer des situations problèmes complexes.

    -      L’enseignant  doit permettre à l’élève d’expérimenter une autonomie à la fois intellectuelle et matérielle dans les situations pédagogiques de la classe, dans toutes les disciplines.

    -      Le renforcement de l’image positive que peut avoir l’élève de lui-même doit prioritairement passer par une valorisation des réussites et des compétences réelles de l’élève et non pas un renforcement du lien affectif.

    -       il faut  accepter l’émergence de l’imprévu 

    -      Le maître devrait pouvoir  lâcher  un peu  sur son savoir afin de permettre à l’élève de se risquer entre « ce qui se transmet et ce qui s’invente »


     

    Les 10 conseils : 

     

    1.     Donner le choix.

    Offrir aux élèves la possibilité de choisir :

    -      Choisir entre tel et tel exercice

    -      Choisir quelqu’un pour travailler

    Et ensuite réfléchir sur les choix.

     

    2.     Encourager le travail de groupe

     Le travail de groupe est un moyen pour accroître l’autonomie. D’après Gérard De Vecchi, « le travail de groupe permet aux élèves d’apprendre à définir et à suivre une démarche privilégiant leur questionnement, faire des choix et prendre des responsabilités, se construire des méthodes de travail, développer leurs capacités de langage et de communication, développer la solidarité et l’écoute réciproque. » L’enseignant n’apporte pas les réponses. Les élèves apprennent de leurs pairs et apportent à leurs pairs les savoirs et savoir-faire qu’ils possèdent. « Les compétences mises en oeuvre dépassent très largement le seul apprentissage …, elles participent à la valorisation de chacun, et elles promeuvent l’interaction des pairs pour la construction personnelle et collective. »

     

     3. Revenir sur les stratégies : la métacognition

     Comment ils ont fait pour réaliser une tâche. Garder les brouillons et les analyser. Voir les ouvrages de Britt Mary Barth.


     

    4.      Définir des objectifs d’apprentissage.

     Dire aux élèves ce que l’on apprend et pourquoi. Voir le tableau des savoirs.

     

    5.    Utiliser un maximum l’authenticité pour faire le lien entre la classe et le monde réel.

     Lire des articles de presse par exemple.

     

    6.    Impliquer les élèves dans la progression suivie.

     De temps en temps, les élèves peuvent aider à la construction d’une unité d’apprentissage. Après les représentations en séance 1, ils peuvent dire ce qu’ils ont envie de savoir d’une notion.

     

     

    7.     Relire le travail avec les pairs.

     

     C’est-à-dire expliquer à l’autre comment et pourquoi on l’a fait. Le pair est une aide précieuse dans la relecture. Arrive-t-il à me relire ?



     

    8.    Développer les plans de travail en autonomie.

     Le plan de travail, c'est un outil pédagogique au service d'une gestion autonome d'activités proposées et choisies, à réaliser dans un temps donné.

     Voir :

     http://sos.suppleants.free.fr/preparations.htm

     http://plantravail.free.fr/

     

    9.     Mener des entretiens individuels : entretien d’explicitation, entretien pour faire le point, remédiation…

    L’entretien d’explicitation  d'après Pierre Vermersch, « s’appuie sur la technique du questionnement pour mettre en mots des pratiques.  Il s’agit vraiment d’une action descriptive du comment de l’action et en fait, sous action, il faut mettre principalement deux axes, l’axe des prises d’information, c’est-à-dire "comment je sais que par exemple, les élèves là sont attentifs, sont motivés, rentrent dans la notion qu’effectivement je souhaite aborder avec eux ". "Comment tu sais que ... ? " »


    Etayer c’est apporter l’aide ciblée, précise, construite, dans l’environnement qui permet progressivement de se saisir de cette aide pour être autonome.

     

    10.    Fabriquer un environnement propice, la classe doit être un espace sécure.

     

     

    Conclusion de Philippe Meirieu :

    « Concluons cette trop brève analyse : l'autonomie n'est pas un don ! Elle ne survient pas par une sorte de miracle ! Elle se construit dans la rencontre d'éducateurs capables d'articuler, dans leurs préoccupations, une meilleure définition de leur domaine de compétences, une plus grande lucidité sur les valeurs qu'ils veulent promouvoir et un meilleur discernement du niveau de développement de l'enfant et des apprentissages qui peuvent lui permettre de progresser. Ce n'est certes pas là chose aisée, mais l'enjeu est si important que nous n'y travaillerons jamais assez. »


     

    Bibliographie :

    LIQUETE, Vincent, MAURY, Yolande. Le travail autonome. Comment aider les élèves à l’acquisition de l’autonomie. Armand Colin, 2007

    HOFFMANS-GOSSET, Marie-Agnès. Apprendre l’autonomie. Apprendre la socialisation. Lyon, Chronique sociale, 2000,

    MEIRIEU, Philippe. Apprendre à travailler, apprendre à aider. Cahiers pédagogiques n°336, septembre 1995.

     

    DE VECCHI, Gérard. Un projet pour… enseigner le travail de groupe. Delagrave, 2006

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires
  • Nous avons très très souvent besoin d'images pour construire nos documents.

    Je vais tenter de répertorier des images libres de droits utilisables ...

     

    Tout d'abord voici une banque de plus de 300 images mises en ligne par Ressources ECOLE.

    Clic sur l'IMAGE

    Images libres de droit

     

    Clic Image de l'académie de dijon

    Images libres de droit

     

    Banque de photos libres provenant du Canada et classées par thèmes

    Images libres de droit

     

    CRDP de Strasbourg des albums photos par thème avec un gros dossier maternelle

    Images libres de droit

    Im@gine Montpellier ....1800 images libres de droit

    Images libres de droit

     

    Des images pour l'école PICTO ca

    Images libres de droit

     

     

    Open Clipart

    Images libres de droit

     

     

    Banques d'images du préscolaire

    Images libres de droit

     

     

    Et vous ...des idées ????

     

    Voir l'article sur les PICTOS c'est LA

    Pin It

    3 commentaires
  • PAM TIM

    La montre pictogramme dès 3ans !!!!

     
     
    Vendue à 34 euros dans un coffret avec livret pédagogique, jeu de mémory, une montre à aiguille et la montre picto.
     
    La montre à pictogrammes PAM TIM accompagne les enfants dans leurs premières étapes d’assimilation du concept temporel.

    C’est aussi la première (et la seule) montre intuitive destinée aux enfants, dès 3 ans.
     
    Pour avoir des repères avant d’avoir des horaires... "

    Avec les combinaisons de pictogrammes d’activités et de pictogrammes temporels, il apprend d’abord à reconnaître les temps forts de sa journée :

    • se lever,
    • faire sa toilette,
    • petit déjeuner,
    • se brosser les dents,
    • aller à l’école maternelle…
     Autant dire que pour les enfants différents cette montre est un atout majeur !
     

     

     Je suis fan
     
     

    Accèder au site pour plus d'infos :

    http://www.pam-tim.fr/

     

    Voir la vidéo étonnante de l'utilisation en maternelle:

    Pin It

    4 commentaires
  •  

    Virginie Brivady a lancé en septembre le site internet LIVRES ACCES (http://livres-acces.fr/) qui répertorie l'ensemble des livres jeunesse en EDITION ADAPTEE à destination des enfants en situation de handicap (sourds et malentendants, malvoyants...).
    Vous trouverez sur le site des livres en LSF, braille, gros caractères, ou encore adaptés aux enfants dys ou autistes… Le site a pour but : - d'aider les familles à trouver facilement des ouvrages adaptés pour leur enfant, avec pour chaque titre une fiche descriptive de l'histoire, le type d'adaptation et les coordonnées des sites "éditeurs". - de mettre en avant les livres en édition adaptée : à ce jour, près de 350 titres sont référencés !

     

     

    http://livres-acces.fr/presentation/

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique